Saint-Martial s’anime avec son dernier tricot-thé

Depuis le mois de Septembre 2016, une cinquantaine de bénévoles et des organismes partenaires travaillent à la réalisation de décorations urbaines en laine. Une magnifique exposition, entièrement faite main, sur le thème d’Alice aux pays des merveilles, qui ornera le mobilier urbain du village de Saint-Martial-sur-Isop à l’occasion de la fête de la laine, organisée par l’association Saint-Martial s’anime les 27 et 28 mai 2017.

Chaque bénévole a reçu un livret de tutoriels et de la laine, fournis par l’association Saint-Martial s’anime, pour réaliser chacune des décorations urbaines : housses pour les lampadaires, pour les rembardes de l’église ou encore pour les bancs de la commune, chaussettes d’arbres et autres ornements.

« Nous avons choisi d’insérer plein de petits éléments dans les décorations urbaines, qui évoqueront des passages de l’oeuvre de Lewis Caroll. Des petits lapins, aux pots de peinture avec lesquels Alice peint les roses en rouge, ce sont tous ces petits détails qui feront voyager le spectateur dans l’univers d’Alice aux pays des merveilles ». Sarah Chesné, responsable de l’évènement, répond à nos questions.

Comment faites-vous pour gérer l’ensemble des bénévoles et récupérer les réalisations ?

« Nous organisons une fois par mois des « tricot-thé » chez l’habitant. Aujourd’hui c’est Yveline Kasikci qui nous accueille pour notre dernier tricot-thé avant la fête de la laine. Je tiens à saisir cette occasion pour remercier une fois de plus, toutes nos hôtesses qui nous ont chaleureusement accueillis ces 6 derniers mois. Chaque tricot-thé fut l’occasion de vérifier l’avancée des travaux de chacun, de récupérer les décorations terminées, de répartir les décorations restantes, d’initier les nouveaux venus aux arts de la laine ou de s’entraider. Ce sont des moments conviviaux, où évidemment on tricote, on boit du thé et surtout où l’on se retrouve, où les voisins apprennent à se connaître, où l’on discute de tout et de rien, notamment de politique en ce moment – dit Sarah en rigolant. Ce sont des moments importants pour une commune de 139 habitants, dont quasiment 50% de la population est anglophone. Le village compte de nombreux lieux dits exentrés du bourg, aussi, si nous n’organisions pas ce genre d’événement, chacun resterait seul chez soi. C’est essentiel pour nous de créer du dynamisme avec des évènements récurrents, comme les tricots-thé. Des événements intergénérationnels et multiculturels, c’est tellement enrichissant pour chacun d’entre nous. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tous vos bénévoles habitent donc Saint-Martial-sur-Isop ?

« Non, nous avons des bénévoles un peu partout en France. Grâce au bouche à oreille, nous avons eu des bénévoles des villages et villes alentours, comme Saint-Barbant, le Val d’Issoire, Nouic, Bellac, Blond. Grâce à nos connaissances et aux réseaux sociaux, nous avons également des personnes à Limoges, à Montauban (82), à Marseille (13), à Les Vans (07), à Loudun (86), à Orléans (45), à Bordeaux (33). Nous travaillons également en collaboration avec le lycée des Métiers Martin Nadaud de Bellac, avec la maison de retraite HIHL de Bellac et celle de Luchapt. Je tiens d’ailleurs à remercier tous nos bénévoles sans qui ce beau projet n’aurait pas vu le jour. C’est leur travail que vous pourrez admirer les 27 et 28 mai à Saint-Martial-sur-Isop. »

La fête de la laine accueillera un marché de la laine et une exposition « au fil de la laine » sur le processus de production de la laine. Pourquoi le thème d’Alice aux pays des Merveilles pour ces décorations extérieures ?

« Le pays des merveilles, c’est un monde où tout devient possible. Où il suffit juste de croire pour que nos rêves deviennent réalité. Un monde qui évolue sans cesse et qui permet à la petite Alice de grandir. Je crois que c’est un conte dont on a tous besoin en ce moment. On a besoin de croire en notre avenir, de croire que tout est possible si on fait les choses ensemble. A Saint-Martial-sur-Isop, on a cette envie de croire que même perdue au Nord-Ouest de la Haute-Vienne, il est possible de faire des choses. Oui, il est possible de rendre un village de 139 habitants attractifs grâce à une bonne entente et au dynamisme des associations locales. Nous souhaitons croire que nos campagnes ne vont pas mourir, oubliées, sans commerces, ni médecins. La campagne a tant de choses à offrir. Et pour vous en rendre compte, il y a une solution très simple : venir à la fête de la laine les 27 et 28 mai prochains. Vous y verrez un merveilleux village et des habitants hauts en couleur ! »

Que dire de plus, si ce n’est de venir nombreux à Saint-Martial-sur-Isop pour découvrir le travail de tous ces bénévoles.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s